Qu’est ce que veut dire « respirer avec son ventre » ?

« Respirer avec son ventre » ?

Ce petit article pour vous expliquer rapidement ce que veut dire « respirer avec le ventre », j’entends très souvent des choses assez drôle à ce sujet.
Commençons déjà par comprendre que respirer « avec le ventre » est un abus de langage ! Non, on ne rempli pas vraiment le ventre d’air, ce qui serait quand même assez problématique non ? C’est bel et bien les poumons qui se remplissent d’air, je vous l’assure, soyez rassurés. Cela veut simplement dire que votre ventre va bouger, à l’inspiration il va se gonfler et à l’expiration se dégonfler. C’est une respiration qui active la détente, contrairement à la respiration thoracique qui va plutôt « réveiller ». On comprend aisément pourquoi la respiration thoracique est d’avantage utilisée chez les sportifs. Pas question de devenir ramollo avant de monter sur le ring pour un combat de boxe par exemple.
Mais pourquoi donc il est bien de respirer avec le ventre ? Parce que (je simplifie) si votre ventre se gonfle naturellement à l’inspire c’est le signe que votre diaphragme descend et fait de la place aux poumons pour qu’il puisse se remplir d’air. En revanche, si à l’inspiration vous observez le haut de votre poitrine se soulever, voire même les épaules c’est que votre respiration n’est pas « détendue »… Peut être stressé, oppressé ou un peu tendu ? Sachez que quand vous avez peur de manquer d’air, et que vous soulevez bien haut la cage thoracique pour en chercher, vous n’en prendrez pas beaucoup plus. Faites des exercices pour descende votre respiration progressivement vers le ventre et vous aurez moins cette impression désagréable d’oppression.
Mon petit conseil : commencez par observer votre respiration dans votre quotidien. Petit à petit tentez de la modifier pour qu’elle s’habitue à être plus basse.

Laisser un commentaire