Je n’aime pas ma voix : Pour vous qui ne supportez pas votre voix !

Je n'aime pas ma voix... Et j'en souffre...

Si tu as cliqué sur cet article, j’imagine que c’est parce que tu n’aime pas ta voix et que tu le vis mal. Tu as peut être déjà entendu des personnes te dire que tu chantais mal, ou faux, ou encore « comme une casserole » ? Peut être aussi que tu ne supportes entendre ta voix sur un enregistrement ?

Peut être même que tu es complexé par ta voix ? Que tu n’oses pas chanter de peur de gêner ou de te prendre un « tu me fais mal aux oreilles » en pleine face ?

Je suis là pour te donner des explications à ce phénomène et te donner mon avis bien tranché sur la question ! Et puis, je te donne des conseils pour améliorer la qualité de ta voix et la rendre plus belle, car oui il y a des choses à travailler pour avoir une belle voix !

Dis moi en commentaire ce que tu n’aimes pas dans ta voix… 

Si tu le souhaites tu peux aussi trouver des informations dans cette vidéo. 

Je suis Aurore Germain, professeure de chant et sophrologue, et je peux te dire que des phrases ou des histoires de ce genre, j’en ai entendu des tonnes. Et je dois avouer que je suis parfois choquée… Des personnes se retrouvent à s’empêcher de chanter et à retenir leur voix de peur de chanter devant des gens alors qu’ils aiment cela. Personne ne devrait nous interdire de chanter si cela nous fait du bien et que l’on aime ça. Au-delà d’un droit, c’est un besoin important pour beaucoup de personnes.

Je voudrais commencer par te dire qu’il faut arrêter de penser que c’est uniquement génétique. On ne naît pas avec une belle voix ou une voix moche. Ce n’est pas une fatalité ! Je t’écris cet article pour te faire passer un message clair : les voix moches n’existent pas ! »

Pourtant… 

"On me dit que je chante comme une casserole"

Le larynx est un deuxième cerveau...

As-tu déjà été découragé de chanter parce que quelqu’un t’a dit que tu chantes mal? Ou peut-être que tu oses chanter malgré tout, en tournant la situation en autodérision? Aujourd’hui, je veux réagir à ces commentaires désobligeants, ceux du genre « Tais-toi, tu chantes mal », ou pire encore, quand un professeur de chant affirme que tu chantes faux. Ces petites phrases ne sont pas anodines, et je pense qu’il est temps d’en parler.

Beaucoup de mes élèves me confient qu’ils pensent chanter faux ou mal, souvent simplement parce que quelqu’un le leur a dit. Mon avis sur cette question est plutôt tranché, car en tant qu’hypersensible, je ressens profondément le problème. On ne se rend pas compte à quel point ces mots peuvent créer des blocages.

On dit souvent que le ventre est un deuxième cerveau, mais sérieusement, le larynx aussi! Cette petite phrase peut être traumatisante et humiliante, surtout quand on a un réel désir de chanter. Chez certaines personnes, cela crée des blocages, la voix se serre dans la gorge, et évidemment, le chant ne sonne pas bien. Le larynx est un organe sensible qui réagit aux émotions, c’est très psychologique

"Je n'aime pas ma voix" mais ce n'est pas une fatalité !

Il est important de noter que simplement parce que quelqu’un a dit que tu chantes mal ne signifie pas que c’est vraiment le cas. Premièrement, ces personnes ne sont souvent pas des experts. Je me souviens encore d’une amie d’école primaire qui pensait que je chantais faux. Aujourd’hui, je suis chanteuse lyrique professionnelle et professeure de chant, ce qui prouve que ces jugements précoces ne sont pas toujours fondés.

Deuxièmement, chanter mal à un moment donné ne signifie pas que tu ne pourras jamais chanter juste. C’est une compétence qui s’apprend et se perfectionne avec le temps, même si tu n’as pas nécessairement une voix parfaite dès le début.

Enfin, même si tu es amusique, cela ne devrait pas te décourager. Continue de chanter, prends des cours, progresse à ton rythme. J’ai eu des élèves que je pense être amusiques, mais ils ont trouvé une grande satisfaction dans le chant, tout comme moi.

En résumé, ne laisse pas une simple remarque te décourager. La musique est accessible à tous, et chanter est une compétence qui peut être développée. Alors, libère ta voix et chante avec confiance!

Mais…

Pourquoi je n'aime pas ma voix sur un enregistrement ?

L'oreille interne est différente de l'oreille externe

Sur le plan physiologique, il est essentiel de comprendre que l’écoute de notre voix à l’intérieur est différente de celle des autres à l’extérieur. Lorsque les autres t’entendent chanter, le son traverse l’air pour atteindre leurs oreilles. En revanche, lorsque tu chantes et t’écoutes, la conduction osseuse intervient, créant une différence dans le trajet du son. Cela explique pourquoi tu perçois souvent ta voix comme un peu plus grave, ce qui peut par exemple conduire à la perception d’une voix trop aiguë sur un enregistrement.

Si tu veux entendre ta voix uniquement par conduction osseuse, tu peux te boucher les oreilles, mais même alors, le son sera encore différent.

Tout ça est aussi psychologique

Du point de vue psychologique, il est important de noter que notre voix révèle une partie de notre personnalité. À travers la voix, une personne dévoile des aspects de son être intérieur. Cela crée une connexion indissociable entre la voix et la manière dont les autres nous perçoivent, comme un masque que l’on porte.

Entendre sur un enregistrement que le masque que nous pensions porter n’est pas celui que nous imaginions peut être déstabilisant. Il ne s’agit pas simplement d’une question de belle ou moche voix, des études ont montré que c’est un processus profondément psychologique. En réalité, tu adaptes inconsciemment ta voix en fonction de ton interlocuteur, créant une sorte de projection de personnage.

Lorsqu’on s’entend, le décalage avec notre image mentale peut être déstabilisant, surtout lorsque l’on se juge plus durement que les autres. Cela peut engendrer des préoccupations sur la qualité de notre voix, parfois attribuée à des facteurs génétiques. Un des défis ici réside dans ce décalage entre la réalité perçue et le jugement que l’on porte sur soi-même.

La voix n'est pas figée

Un autre aspect crucial à comprendre est de ne pas confondre le timbre, l’identité de ta voix, avec la couleur et la technique vocale. La technique vocale offre une diversité incroyable de possibilités. On peut affirmer que la notion de « voix moche » n’existe pratiquement pas. Certaines voix peuvent avoir moins de capacités en termes de hauteur, mais cela ne signifie pas qu’elles sont dénuées de beauté.

La clé réside dans la recherche de la mise en valeur de TA voix. Chaque voix a son espace où elle brille. Il est possible de jouer avec différentes couleurs et styles vocaux en modifiant la technique. Toutefois, il est crucial de comprendre que cela concerne la technique vocale, et non le timbre, qui est soumis à des limites physiologiques.

En résumé, il n’y a passe voix moche. La voix est malléable, permettant d’explorer diverses couleurs et styles avec la bonne technique vocale, tout en valorisant l’identité unique de chaque voix.

Mon conseil : S’enregistrer souvent.

et au final…

Comment rendre sa voix plus belle ?

Ne retiens pas ta voix, assume !

Il est crucial de ne pas retenir sa voix, que ce soit en parlant ou en chantant. L’énergie doit être libérée sans hésitation. Il semble que les Français aient parfois tendance à parler à voix basse, presque murmurant. En comparaison, les Espagnols ou les Américains semblent plus assumés dans leur expression vocale. Dans le contexte vocal, oser et s’exprimer pleinement est souvent bénéfique. Cela ne signifie pas crier, bien sûr, mais plutôt éviter de se retenir par crainte de faire trop de bruit ou de déranger. Cette attitude, assumée sans être autoritaire, contribue au développement vocal. Il est important de trouver un équilibre, car parler trop fort peut également entraîner des problèmes au niveau des cordes vocales. L’essentiel est d’assumer sa présence et de prendre sa place de manière authentique.

Prends soin de ta voix !

  • Hydratation : Un point essentiel pour améliorer la qualité de la voix est l’hydratation. Une voix déshydratée peut paraître voilée, moins claire, voire rugueuse. Il est donc crucial de maintenir une hydratation adéquate. Boire suffisamment d’eau favorise une voix plus pure et agréable. Cela est valable tant pour la voix parlée que chantée.

  • Respiration : La respiration joue un rôle primordial. Une respiration calme et profonde est nécessaire avant de parler ou de chanter. Chaque inspiration doit être ressentie comme une détente, permettant à tout le système vocal de se préparer. Cela est particulièrement important en cas de stress ou de trac. Un guide de base sur la respiration, surtout utile pour les débutants, est disponible en téléchargement, avec le lien inclus dans la description.

En résumé, libérer l’énergie vocale sans retenue, maintenir une bonne hydratation et adopter une respiration consciente sont des étapes clés pour rendre sa voix plus belle et plus expressive. 

Je t’invite à aller voir l’article Comment avoir une belle voix (chantée) ?, Tu y trouveras pleins de conseils techniques pour améliorer le son de ta voix. J’y fais la liste des défauts (voix nasillardes, voix blanche etc…) et je te donne la cause et la solution pour l’améliorer. 

Dis moi en commentaire si cet article t’as été utile et ce que tu n’aimes pas dans ta voix. 

A très bientôt !

Laisser un commentaire