Comment changer le timbre de sa voix ?

Tu voudrais être capable de changer le timbre de ta voix ? Tu en a marre de chanter de façon monotone ? Toujours de la même façon ? Tu te demandes comment les chanteurs font pour chanter avec des voix différentes ? Tu souhaiterais savoir un peu plus contrôler ta voix pour en faire ce que tu veux ?  De faire des variations de voix ?

Aujourd’hui, nous allons explorer ensemble la création de différentes couleurs vocales, c’est-à-dire comment modifier ta voix en comprenant bien ton instrument. Il existe plusieurs manières de changer sa voix et de varier le type de son. 

Dans cet article on va parler de mécanismes, résonateurs et du positionnement de la bouche, gorge et larynx, des aspects qui influent sur la couleur de ta voix. 

Cette exploration vise à enrichir ton interprétation en offrant une variété de sons, mais aussi à approfondir ta compréhension et le contrôle de ta voix. C’est précisément la connaissance de ton instrument et une excellente technique vocale qui te permettra de pouvoir mieux contrôler le timbre de ta voix.

Je préviens d’avance que cet article sera dense pour les débutants, mais je t’orienterai vers d’autres contenus si tu veux explorer davantage certains concepts.

Chaque mécanisme donne une "couleur" à la voix

Les mécanismes

Les mécanismes vocaux sont essentiels pour trouver une diversité de couleurs vocales et réussir à chanter avec des voix différentes. Voici un rappel des différents mécanismes :

  1. Voix de Poitrine (mécanisme 1) : Utilisée pour les notes plutôt graves et médium.

  2. Voix de Tête (mécanisme 2) : Utilisée globalement pour les tons plus aigus et clairs.

    Il existe aussi le mécanisme 0 (le Fry) et le mécanisme 3 (la voix de sifflet), mais ils sont peu utilisé, je n’en parlerait donc pas dans cet article.

    Les chanteurs peuvent utiliser ces deux registres de manière interchangeable ou combiner les deux pour obtenir une gamme plus étendue de sons et de « timbre ». Le passage entre la voix de poitrine et la voix de tête peut être lisse et fluide avec la pratique et la maîtrise de la technique vocale.

     La voix mixte est une construction pédagogique qui consiste a créer une voix entre la voix de tête et la voix de poitrine. Dans les faits, il s’agit soit une vois de poitrine qui imite les résonateurs de la voix de tête, soit une voix de tête qui imite les résonateurs de la voix de poitrine. 

Comment chanter en poitrine ou en tête ?

Mise en pratique : Pour trouver ta voix de poitrine, imagine-toi en train de parler avec assurance. Pour la voix de tête, les femmes peuvent essayer de produire un son aigu. Les hommes peuvent essayer de monter le plus haut possible jusqu’à ce que la voix bascule en voix de tête.

Les chanteurs modernes (hommes et femmes) utilisent plus fréquemment le mécanisme de poitrine. La voix de tête est néanmoins souvent utilisée sur certains passages ce qui permet de donner une couleur différente et d’enrichir l’interprétation. 

Les chanteurs lyrique (hommes) chantent principalement en mécanisme de poitrine, sauf les contre-ténors qui utilisent le mécanisme de tête. Les chanteuses lyriques utilisent le mécanisme de tête pour toutes la tessiture située au dessus du do 3 (environ). 

Voix timbrée et voix soufflée

Pour modifier la couleur ou le timbre de ta voix tu peux changer ton émission vocale en faisant une voix plus ou moins « soufflée ». Il s’agit de faire passer plus ou moins d’air entre les cordes vocales. 

 

Voix soufflée (détimbrée)

En résumé, la voix soufflée est une technique vocale où le chanteur utilise principalement de l’air plutôt que la vibration « normale » des cordes vocales pour produire un son. Elle peut être utilisée pour créer une variété d’effets sonores dans le chant, offrant une texture unique à la performance.

Voici comment fonctionne généralement la technique de la voix soufflée :

  1. Contrôle de l’air: Le chanteur contrôle délibérément la quantité d’air qu’il laisse passer à travers ses cordes vocales. Il peut le faire en ajustant la pression de l’air et en modifiant la forme de sa bouche et de sa gorge.

  2. Peu de vibration des cordes vocales: Contrairement à une technique vocale standard où les cordes vocales vibrent pleinement pour produire un son, dans la voix soufflée, les cordes vocales vibrent très peu ou pas du tout. Au lieu de cela, le son est principalement produit par le passage de l’air à travers la gorge.

  3. Effets sonores: Cette technique peut produire une variété d’effets sonores, allant du doux et chuchoté au rugueux et râpeux. 

Voix timbrée

Contrairement à une voix soufflée, où l’accent est souvent mis sur le contrôle de l’air plutôt que sur la qualité du son, une voix timbrée met l’accent sur la clarté et la richesse du son produit. 

Une voix timbrée est une voix qui se concentre sur la qualité des harmoniques qui constituent la voix. Ces harmoniques se développent grâce aux résonateurs ! En chant, un résonateur fait référence à une partie du corps qui amplifie et enrichit le son vocal. Les résonateurs jouent un rôle crucial dans la production d’une voix claire, riche et bien projetée.

Cependant, il est important de souligner que la voix « timbrée » peut être coloré de différentes manières. Tout comme un peintre possède sa palette de couleurs et réalise des mélanges, le chanteur peut changer de résonateur et procéder à ses propres ajustements pour obtenir le son souhaité, comme s’il concoctait sa propre « recette » musicale.

Pour avoir une voix timbrée il faut travailler 2 notions primordiales :

Contrôle du flux d’air :

    • Pour produire un timbre vocal distinctif, il faut un contrôle précis sur la manière dont l’air est dirigé à travers les cordes vocales. Il faut avoir la voix sur le souffle. 
    • Contrairement à la voix soufflée, où l’accent est souvent mis sur le contrôle de l’air plutôt que sur la qualité tonale, une voix timbrée met l’accent sur la précision et la clarté du son produit.
    • Pour cela tu dois travailler les exercices de base comme la paille, et sur des sons voisées. 

Richesse harmonique :

    • Une voix timbrée a généralement une richesse harmonique, ce qui signifie qu’elle produit des harmoniques multiples qui enrichissent le son global. Cela peut donner à la voix une qualité plus riche et plus complexe, la distinguant des voix plus simples ou moins contrôlées.
    • Une voix timbrée est souvent associée à une bonne projection et à une résonance bien équilibrée. Cela signifie que le son est projeté efficacement et résonne de manière équilibrée dans différentes parties du corps, créant ainsi une sonorité pleine et puissante.
    • Pour travailler la richesse harmonique tu dois explorer les résonateurs de ta voix : Le masque, le voile du palais, le pharynx et la connexion au corps. 

Je parle davantage des résonateurs dans cette vidéo.

Positionnement de la bouche, gorge et larynx

La position de la bouche, de la gorge et du larynx est cruciale pour la qualité du son vocal. Selon leur placement, la voix peut être modifiée de manière significative.

  1. La bouche : Le positionnement vertical ou horizontal des lèvres influe sur le son produit. Une bouche verticale peut donner un son plus rond, tandis qu’une bouche élargie sur les côtés peut produire un son plus clair et plus plat. En avançant la lèvre supérieure, comme pour former un « O », le son devient plus rond en raison de l’effet de résonance créé sous la lèvre.

  2. La gorge (et le pharynx) : Ouvrir ou fermer la gorge influence la composition harmonique de la voix. Une gorge très ouverte tend à produire des harmoniques plus graves, créant un son plus chaleureux. Il est important d’expérimenter différents degrés d’ouverture de la gorge pour découvrir les variations sonores.

  3. Le larynx : Bien que la hauteur tonale puisse être maintenue constante, le positionnement du larynx influence le caractère du son. Un larynx plus haut ou plus bas générera des timbres différents. Il est recommandé d’explorer ces variations pour comprendre leur impact sur la sonorité de la voix.

En résumé, expérimenter avec le positionnement de la bouche, de la gorge et du larynx permet de découvrir une gamme étendue de possibilités sonores et d’affiner sa technique vocale.

Exemples

 

  • Voix de poitrine avec de l’air : Carla Bruni

  • Voix de tête avec de l’air : Mariah Carey

  • Voix de poitrine sans air : Mariah Carey, Céline Dion, Adèle

  • Voix de tête sans air : Evanescence, Tarja, chanteuses d’opéra

 

Pour résumer, tu vas pouvoir chanter avec des voix différentes en variant les mécanismes, la vibration des cordes vocales et l’ajustement des résonateurs. 

N’hésite pas à me dire si cet article t’a été utile et à me poser tes questions ! 

Avais tu conscience que tous ces paramètres pouvait autant influencer la couleur de ta voix ? 

Laisser un commentaire