Pourquoi et comment faire des vocalises pour travailler sa voix ?

Tu as envie d’apprendre à chanter, mais tu te demandes si c’est réellement nécessaire de faire des vocalises ou des échauffements vocaux, ou peut-être que tu te demandes comment bien les faire ? Quelles vocalises faire ? Peut-être être que ça te barbe ? Si c’est le cas, cet article est pour toi parce qu’on va vraiment toucher un point essentiel pour booster ta progression vocale.

Sur Internet, nous sommes inondés de vocalises dans tous les sens, ce qui est fantastique car cela génère beaucoup d’idées. Cependant, il est essentiel de les utiliser judicieusement. À mon avis, il est important de comprendre le but derrière chacune de ces exercices vocaux et la manière de les exécuter correctement. J’espère que cet article t’aidera à t’y retrouver !

Les vocalises sont un précieux allié pour travailler et obtenir une excellente technique vocale.

A quoi servent les vocalises ?

À quoi servent les vocalises ? Est-ce que ça sert vraiment à chauffer les cordes vocales comme un sportif ? Dans le sens, chauffer les muscles pour éviter les blessures.

Pas vraiment…

Tu ne risques pas de te faire un claquage des cordes vocales

Les vocalises ne servent pas vraiment ou que à « chauffer les cordes vocales ». 

En tout cas, ce n’est pas pour cela qu’elles sont si interessantes !

Tu peux bien évidemment, utiliser les vocalises comme une préparation, une « mise en condition » avant de chanter, mais tu peux les utiliser pour plein d’autres raisons et de plein de façons différentes.

 Je t’en donne un gros aperçu dans cet article !

Faire des vocalises pour se mettre en condition

La première, c’est effectivement de l’utiliser comme « échauffement », mais pas dans le sens « échauffement sportif ». Dans le sens où tu viens réveiller les bonnes sensations. Tu viens réveiller la mémoire du corps. Et parfois, il faut un petit temps avant de retrouver le bon geste vocal et les bonnes sensations.

Les vocalises pour réveiller les bonnes sensations vocales

Les vocalises sont aussi des outils de travail pour faire évoluer ta voix. Chaque vocalise a été créé pour travailler une certaine problématique. De ce fait, chaque vocalise favorise l’emergence d’une sensation vocale, d’un placement. 

Tu vas donc choisir tes vocalises en fonction de tes problématiques.

Certaines vocalises vont t’aider à ouvrir le voile du palais, d’autres à sentir le masque, d’autres à mettre la voix sur le souffle, à ouvrir, à developper la puissance vocale, la justesse de la voix, la rondeur du son…. D’autres vont avoir plusieurs objectifs… 

La proprioception - Le super pouvoir des chanteurs

Et puisque les vocalises t’aident à sentir un geste vocal, il faut les répéter, répéter et répéter pour travailler ta proprioception, c’est-à-dire la mémoire musculaire

Il faut intégrer le geste vocal dans le corps

Bien sûr, cela n’est possible que si tu es attentif à ce qu’il se passe dans ton corps.

Tu peux faire autant de vocalises que tu veux, elles ne serviront à rien si tu n’adaptes pas une attitude d’écoute de ta voix et de ton corps !

Je suis là pour te dire la vérité ! Enfin.. ce que je pense être la vérité !

Ne rabâche pas des vocalises sans comprendre

Je fais toujours faire beaucoup de vocalises à mes élèves pour réussir à leur faire sentir ou trouver un son avec un exercice adapté qu’ils auraient du mal à trouver dans une chanson parce que trop de paramètres : justesse, rythme, paroles, interprétation, etc.

Parfois, il est difficile de trouver de bonnes sensations dans les chansons, car il y a trop de paramètres qui t’empêchent d’isoler une problématique. C’est en ce sens que les vocalises sont pratiques et pertinentes !

Maintenant, écoute-moi bien ! Je voudrais vraiment que tu comprennes quelque chose.

Ce n’est pas plus tu fais des vocalises à la chaine, plus tu vas progresser. Ce n’est pas comme cela que ton instrument fonctionne.

Ce n’est pas juste de la volonté comme pour obtenir le six pack d’abdos ! Là, il faut faire les bons exercices et de la bonne façon. Mais attention, encore une fois, je ne veux pas te faire peur, car il n’y a aucune raison ! Si tu adoptes la bonne attitude, c’est-à-dire, vérifier sans arrêt les tensions parasites, et écouter ton corps, il ne peut rien t’arriver !

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises vocalises ! 

Il y a la façon dont tu les utilises, l’attitude que tu adoptes, et des vocalises qui sont adaptées ou non à ta voix, à ton niveau…

Il ne faut pas être passif face aux vocalises !

Faire des vocalises n'est pas obligatoire

J’aime bien demander à mes élèves de choisir une « chanson chausson ». 

C’est une chanson dans laquelle tu te sens très très confortable. Une chanson qui te permet de te mettre en condition, sans pour autant passer par les vocalises. 

Il s’agit d’une chanson simple, dans ta zone de confort qui te permet d’avoir facilement de bonnes sensations vocales.

Comment choisir ses vocalises

Il n’y a pas de règles absolues mais je peux te donner des conseils. 

Chaque vocalises va travailler des points plus ou moins précis de ta voix. C’est donc à toi de cibler en fonction de tes problématiques. 

Je peux te donner quelques exemples parmi les vocalises les plus célèbres

  • Si tu as l’impression d’avoir la voix voilé avec des mucosités, tu peux essayer les Lip Trill. En rajoutant de la pression derrière les cordes cela peut nettoyer les cordes vocales.  
  • Si tu penses que ta voix manque de brillance, travaille le moito. 
  • Si tu trouves que ta voix manque d’énergie, travaille des notes piquées pour dynamiser ton diaphragme ! 
  • Si tu trouves que ta voix est tendue, travaille la paille ou les soupirs chantés !

Et toi ? Quelle est ta vocalise préférée ? Fais tu des exercices vocaux ? 

Laisser un commentaire